7.3. Installation de nouveau greffons

Les greffons fournis avec Gimp ne nécessitent pas d'installation particulière, contrairement à ceux que vous téléchargez. Il y a plusieurs scénarios, dépendant de votre système d'exploitation et de la structure du greffon. Sous Linux il est généralement aisé d'installer un nouveau greffon ; sous Windows c'est soit très simple soit très compliqué. De toute façon il vaut mieux examiner ces deux cas séparément.

Linux

La plupart des greffons peuvent être classés en deux catégories : les petits dont le code source tient dans un seul fichier .c, et les plus gros dont le code source est distribué dans un répertoire contenant de nombreux fichiers dont un "Makefile".

Pour un simple greffon "fichier unique", appellons le borker.c, L'installation consiste a lancer la commande gimptool --install borker.c. Cette commande compile le greffon et l'installe dans votre répertoire personnel "plug-ins", qui est ~/gimp-version/plugins à moins que vous ne l'ayez changé. Il sera chargé automatiquement lors du prochain lancement de Gimp. Vous n'avez pas besoin d'être root pour faire cela ; en fait vous ne devriez pas l'être. Si la compilation du greffon ne fonctionne pas, eh bien soyez créatif !

Une fois que vous avez installé un greffon, comment le lancer ? Le chemin dans le menu est déterminé par le greffon lui même, aussi pour répondre à cette question vous devrez au choix regarder la documentation du greffon (s'il y en a une) ou lancer le dialogue de Description des greffons (via le menu Exts/Détails des greffons) rechercher le greffon par son nom et regarder dans l'onglet Vue en arbre . Si vous n'avez toujours pas trouvé, finalement explorez les menus jusqu'à ce que vous l'y trouviez, ou bien regarder le code source ce qui est encore le plus simple.

Pour les greffons plus complexes, organisés comme un répertoire avec plusieurs fichiers, il devrait y avoir un fichier appelé soit INSTALL soit README, contenant les instructions. S'il n'y a rien, le mieux est de jeter le greffons à la poubelle et de passer du temps sur autre chose : du code écrit avec aussi peu de considération pour l'utilisateur risque d'être expérimental

Certains greffons (et plus spécialement ceux basé sur le modèle des greffons de Gimp) sont prévus pour être installés dans le répertoire principal de Gimp, plutôt que dans votre répertoire personnel. Pour ceux-là, il vous faudra être root pour lancer la dernière étape de l'installation ("make install").

Si vous installez dans votre répertoire de greffons personnels un greffon ayant le même nom que l'un du répertoires des greffons du système, seul celui de votre répertoire sera chargé. Vous aurez des messages vous en informant chaque fois que vous lancerez Gimp. C'est probablement une situation a éviter.

Windows

Pour en revenir au greffon de Gimp soit vous avez de quoi compiler, soit vous ne pouvez pas. Si vous ne pouvez pas, il vous faudra trouver une version compilée du greffon (ou bien demander à quelqu'un de le compiler pour vous), que vous n'aurez qu'à mettre dans votre répertoire de greffon personnel. Si vous pouvez compiler (en l'occurence si votre environnement vous permet de compiler Gimp) alors vous devez sans doute être au fait de ces choses et vous n'avez plus qu'à suivre les instructions données pour Linux.

Si vous voulez vous lancez dans l'aventure de la compilation de Gimp sous Windows, vous trouverez la description la plus récente du "comment faire" dans le Wiki Gimp HowToCompileGimp/MicrosoftWindows (en Anglais). Comme il s'agit d'un Wiki, tout le monde peut librement le compléter, aussi, s'il vous plaît, tenez-le à jour en y ajoutant vos conseils tirés de votre expérience.

Macintosh

Appel à contribution pour écrire cette partie.